9 astuces pour devenir plus empathique

Il existe des règles pour communiquer avec empathie et surtout pour développer une écoute empathique efficace. Comment créer rapidement de l’empathie et adapter votre communication à celle de votre interlocuteur ? Pour créer de l’empathie et bien communiquer, vous devez d’abord écouter très attentivement. Découvrez les règles suivantes pour que votre communication puisse rapidement devenir empathique.

Règle 1. Comprenez vos émotions mais ne les étiquetez pas, ne les confondez pas avec la personne et ce qu’elle ressent à ce moment-là

À titre d’exemple, si votre client est nerveux, ne dites pas : “Vous êtes nerveux”. En effet, de cette façon, vous l’étiquetez et vous ne vous identifiez pas à lui.

Dire : “Vous avez l’air nerveux” fonctionne déjà un peu mieux. Si vous vous exprimez en ces termes : “Votre comportement me semble nerveux et lorsque vous agissez nerveusement, je ressens… [l’émotion que vous ressentez]”, vous pouvez créer une harmonie émotionnelle encore plus intense. Essayez de contenir votre égo. Écoutez davantage et concentrez-vous moins sur vous-même. Si vous vous mettez en avant, vous bloquez l’ouverture. Il se peut que vous ayez eu affaire à une personne qui a toujours parlé d’elle-même dans une conversation, vous aurez compris l’effet de ce comportement.

Règle 2. Suivez le rythme de l’autre

En général, vous êtes en phase avec ceux qui suivent votre propre rythme. Une circonstance où votre client parle lentement et où vous parlez rapidement ou inversement ne crée pas d’empathie. Il faut être patient et ne pas essayer d’être rapide. Le contraire a tendance à créer beaucoup de malaise et constitue un obstacle à la communication.

Règle 3. Gérez la peur du rejet

La peur de ne pas être accepté ou aimé conduit une personne à ne pas être authentique. Cette circonstance peut vous mener à vous montrer différent de ce que vous êtes vraiment. Ainsi, vous créez un sentiment d’insécurité ou même de fausseté.

Règle 4. Faites attention au langage corporel

Il est très rare d’avoir été formé pour observer les messages qu’un client envoie avec son corps.  Il est beaucoup plus fréquent de ne prêter attention qu’aux mots. Pourtant, vous perdez des éléments très importants sur ce que sont les émotions de l’autre personne et sur ce à quoi elle pense vraiment à ce moment-là. Entraînez-vous alors à développer cette capacité d’observation. De cette manière, vous ne donnez pas uniquement de l’importance à la composante verbale et au sens des mots. Vous pourrez également comprendre les émotions cachées et devenir rapidement empathique.

Règle 5. Utilisez les questions

Reformulez ce que votre interlocuteur vous dit sous forme de question afin que vous puissiez vérifier si vous avez bien compris.

Règle 6. Préférez les questions ouvertes aux questions fermées.

Avec des questions ouvertes, vous pouvez donner à l’autre personne la liberté de mieux exprimer ce qu’elle pense et ce qu’elle ressent.

Règle 7. Tune in

Le tune in signifie utiliser un type de langue similaire à celui de votre interlocuteur. Que ce soit des mots ou des phrases prononcés, cela sert à créer de l’empathie et à mieux se comprendre.

Règle 8. Utiliser les signaux de consentement

Les signaux de consentement sont nécessaires pour renforcer la communication. Utilisez des phrases qui vous aident à mieux vous exprimer.

Règle 9. Utilisez le contact visuel et modulez bien les pauses et les silences

Regardez votre interlocuteur dans les yeux. Veillez à ne pas le faire trop longtemps, cela pourrait donner un air de défi. Assurez-vous de prendre les bonnes pauses ou de rester silencieux pendant quelques instants entre les phrases, soulignez ce que vous dites et facilitez la communication.