Quels sont les 10 plus beaux lieux à visiter en France à l’automne ?

L’automne est une saison parfaite pour les longues balades en extérieur. On peut en effet encore profiter de températures douces et de très belles journées ensoleillées, et quel bonheur d’admirer les feuilles des arbres se parer de leurs plus belles couleurs, sur les branches ou formant un tapis sur le sol que l’on pourrait contempler pendant des heures. Partout en France il existe un lieu près de chez soi que l’automne arrive toujours à sublimer à sa façon. Un vignoble, un parc, un jardin, les abords d’un lac, un monument historique ou un parc national, voici 10 des plus beaux lieux à visiter en France à l’occasion d’une escapade automnale. 

1- Les vignobles de Bourgogne 

L’automne donne aux vignobles de Bourgogne des reflets dorés et offre un patchwork de couleurs qu’il est agréable de contempler à l’occasion de randonnées. On y aperçoit également au loin la lumière chaleureuse qui règne sur les prairies et les collines. Alors que l’odeur des fraîches vendanges imprègne encore l’atmosphère, les vignerons sont nombreux à ouvrir leurs portes et à proposer des dégustations, pour le plus grand plaisir des inconditionnels d’œnotourisme. Balades à pied, à vélo ou vol en montgolfière au-dessus des vignobles de la Côte de Beaune, il y a plusieurs façons de s’émerveiller de ces paysages fascinants. 

2- Le Parc de la Tête d’Or à Lyon 

Le Parc de la Tête d’Or est un superbe et imposant jardin anglais, un véritable poumon vert pour les habitants de la capitale des Gaules. Que ce soit pour faire du vélo, marcher ou faire un jogging, il est recommandé de s’y rendre lorsque le parc revêt ses plus belles couleurs d’automne. Par chance, lors des journées aux températures les plus douces, on peut aussi se poser avec un livre au pied d’un arbre ou bien partager un repas sur les pelouses. Avec son capital végétal exceptionnel, toutes les occasions sont bonnes pour en prendre plein les yeux, avant de flâner au bord de l’eau ou de rejoindre le parc zoologique.   

3- Le lac d’Annecy 

Lac glacière, le lac d’Annecy est la conséquence de la fonte des glaciers des alpes. Les glaciers d’alors avaient creusé leur passage dans les roches. Après la fin de cet épisode glaciaire, soit 15000 ans avant notre ère, il n’est resté qu’une grosse cuvette remplie d’eau et entourée de montagnes : c’est ce qui correspond à l’actuel lac d’Annecy.

Sept cours d’eau alimentent le lac d’Annecy en provenance des montagnes alentours : il s’agit du Laudon, de la Bornette, de l’Ire, de l’Eau morte et du Biolon. Le Boubioz, une importante source située sous le lac et descendant du Semnoz complète le tableau.

Alors que le temps est souvent encore clément dans le coin, une balade au bord du lac d’Annecy à l’automne a des allures de paradis perdu. On observe alors les camaïeux de rouge, jaune, orange et vert des bois environnants, et les rayons du soleil font scintiller le lac pour lui donner un côté féerique. De plus, la période est propice aux balades intimes, la foule se faisant plus rare entre les activités aquatiques de l’été et les sports de montagne en hiver. Après être parti à la cueillette des champignons dans les bois et avoir sillonné les abords du lac au coucher du soleil, quoi de plus agréable que de retrouver la vieille ville d’Annecy pour profiter d’une bonne table ?

4- Les châteaux de la Loire 

S’ils sont majestueux en toutes saisons, les châteaux de la Loire le sont peut-être encore plus lorsque les parcs et jardins affichent leurs plus belles couleurs d’automne. Allier le plaisir des pierres à celui de la nature, c’est ce que réserve une escapade vers quelques-uns des plus beaux châteaux que compte l’Hexagone. On pense bien sûr en premier lieu à Chambord et à son impressionnant domaine. Mais Cheverny, Chenonceau, Villandry et ses magnifiques jardins à la française sont autant de lieux où les monuments sont sublimés par les couleurs automnales. Architecture, culture, nature, les châteaux de la Loire ont décidément tout pour séduire.

5- Les Ardennes 

Un séjour dans les Ardennes à l’automne a quelque chose de mémorable. C’est le moment des longues balades en forêt, à la recherche des champignons et des senteurs propres à cette saison. Que l’on rejoigne les hauteurs d’une citadelle ou une crête, on prend toujours un temps considérable à contempler les couleurs chatoyantes qui se mêlent aux brouillards du matin s’échappant du lit de la Meuse. On part ensuite à la découverte du Mont d’Haurs, un lieu privilégié pour profiter de la réserve naturelle, entre pelouses sèches, forêts et landes. Les couleurs de l’automne sont également propices à un instant autour de l’exceptionnel lac des Vieilles Forges, qui avec son épaisse forêt parée d’or et d’orange, ressemble aux grands lacs canadiens.

6- L’Auvergne et ses volcans 

Les volcans d’Auvergne font partie de ces endroits en France où les randonnées offrent des spectacles fabuleux ! Et dans la douceur de l’automne, il fait bon emprunter des chemins pour rejoindre les sommets et bénéficier de panoramas à couper le souffle. À vélo sur les routes du Sancy, en VTT ou à cheval sur les monts du Cantal, les activités sportives prennent une autre dimension lorsqu’elles prennent place au cœur du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne. À pied, on traverse les forêts aux couleurs chaleureuses, avant de reprendre des forces lorsque la fraîcheur s’installe autour d’un plat cuisiné à base de champignons et de châtaignes. 

7- La région des 4 lacs, Jura 

Un autre lieu qui rappelle les grands lacs d’Amérique du Nord, la région des 4 Lacs offre des paysages époustouflants à l’automne. Des panoramas qui font sans aucun doute concurrence aux grands espaces canadiens. C’est tout au nord du Parc national du Haut-Jura que se trouvent quatre lacs aux eaux cristallines : Grand Maclu, Petit, Narlay et Ilay. Bordés par des forêts épaisses où les sapins côtoient d’autres feuillus, on aime y passer des heures à contempler les larges étendues ocre, qui contrastent avec le bleu des plans d’eau. Emprunter les chemins de randonnée qui mènent au Pic de l’Aigle ou au Belvédère des 4 Lacs à automne, c’est se donner les moyens de se ressourcer dans un décor naturel préservé et exceptionnel à plus d’un titre. 

8- Le Parc national du Mercantour 

Avec ses sommets de plus de 3000 m d’altitude, ses multiples lacs glaciaires et ses vallées au caractère très affirmé, le Parc national du Mercantour constitue, à une heure de la mer, le joyau d’une nature préservée. 

Adossé à la frontière du Piémont italien, le massif du Mercantour est le dernier promontoire de l’arc alpin au sud, avant sa brutale plongée dans la mer Méditerranée. Au sommet du Gélas, plus haut sommet du Mercantour à 3 143 m d’altitude, vous êtes seulement à 50 km de la mer à vol d’oiseau !

Il est l’un des parcs nationaux français les plus fréquentés, le Parc national du Mercantour est magnifique en toutes saisons, mais a lui aussi ce petit supplément d’âme en automne. Notamment, car à l’occasion d’une randonnée au plus près de la nature, on a l’occasion de croiser des mélèzes, le seul conifère à perdre ses aiguilles à l’automne. Il se pare alors d’un superbe manteau doré et l’appareil photo est de rigueur tant le spectacle offert est tout simplement sublime ! L’occasion est aussi trop belle pour ne pas prendre le temps d’aller voir le lac d’Allos, dont les sommets environnants commencent à recevoir leurs premières chutes de neige.  

9- Les parcs et jardins de Paris 

Qui a dit que les citadins ne pouvaient pas apprécier la beauté de l’automne. En ville aussi une multitude de lieux peuvent enchanter les amoureux de la période de l’année où les arbres passent du vert à l’ocre. À Paris, la couleur orangée qui envahit les alentours de la Fontaine de Médicis et les feuilles qui côtoient les chaises du jardin du Luxembourg offrent un cadre enchanteur et apaisant. Au parc Montsouris, les couleurs qui entourent le lac où viennent se poser les canards, oiseaux et autres cygnes ne déçoivent jamais les promeneurs. Et comment ne pas citer le jardin des Tuileries, avec ses pelouses et les allées ponctuées de statues, que seul l’automne a le pouvoir de rendre encore plus beau ?  

10- Le canal du Midi 

C’est un joyau de l’ingéniosité française qui relie par voie d’eau Toulouse à la Méditerranée sur près de 250 km. Classé comme site UNESCO, le Canal du Midi est aujourd’hui prisé des plaisanciers et des randonneurs. L’itinéraire cyclable y est en cours de réalisation, lisez attentivement les détails du parcours.

Lorsque l’automne s’installe sur le canal du Midi, difficile de ne pas avoir envie d’aller en profiter encore et encore. Que l’on se trouve à Toulouse, ou bien sur les autres parties du territoire français où passe l’œuvre de Riquet, le spectacle offert est tout aussi saisissant. Les feuilles des platanes se parent alors de jaune, d’orange et de rouge, et quoi de plus joli que d’observer leur reflet dans les eaux du canal ? Si le canal du Midi fait le bonheur des adeptes de croisières fluviales en été, il faut donc bien noter que l’automne est aussi une saison propice à la contemplation, aux balades à vélo, le tout dans un cadre unique.