10 lieux incontournables à Lyon

La ville qui baigne dans les eaux de deux fleuves et repose au pied de deux collines : capitale mondiale de la soie, centre de la cuisine française, ville où est né le septième art et deuxième plus importante université de France.

Tout cela dans une seule ville qui est heureuse de vous accueillir pour vivre tout le rêve français, eh bien à Aujourd’hui sur The Happy Traveller nous vous montrons quelques-uns des endroits les plus intéressants à voir à Lyon. Des musées exceptionnels, une vie culturelle dynamique, des fontaines et une architecture pleine de romantisme et de beauté. Vous ne pouvez pas laisser passer votre visite de cette ville sans voir ces lieux que vous n’oublierez jamais.

Que voir à Lyon : 10 lieux incontournables

1. Ma basilique Notre-Dame de Fourvière

Dans un lieu majestueux sur la colline de Fourvière, la basilique Notre-Dame s’élève à130 mètres au-dessus de la Saône. La basilique est accessible par des funiculaires qui gravissent la colline. Cette impressionnante église a été construite après la guerre franco-prussienne, lorsque les Lyonnais avaient promis de créer un sanctuaire marial si leur ville était sauvée. La construction a eu lieu entre 1872 et 1884.

La basilique est un mélange de styles gothique et byzantin avec un intérieur magnifiquement décoré. Ne manquez pas de passer du temps dans le sanctuaire pour admirer les somptueuses mosaïques et peintures, imprégnées d’histoire et de ce qu’il faut voir à Lyon. Après avoir visité l’intérieur, montez dans la tour nord-est pour une vue sensationnelle sur le paysage urbain de Lyon et ses environs.

2. Parc de la Tête d’Or

Dans notre itinéraire sur ce qu’il faut voir à Lyon, vous pouvez aussi trouver un plan très relaxant : une promenade dans le parc de la Tête d’Or. Avec ses espaces verts, un lac et un jardin zoologique, ce parc vous attirera dès le premier regard. Le jardin botanique était d’une importance capitale pour deux secteurs d’activité essentiels à Lyon : la soie et la médecine. Les premières roses modernes ont été conçues à Lyon pour fournir des modèles et des patrons pour la soie. On y trouve des plantes classées par écosystème : à côté du jardin alpin, le jardin des cactus, le jardin méditerranéen ou le jardin asiatique.

3. Cathédrale de Lyon

Construite au 12e siècle, la magnifique cathédrale de Saint-Jean est célèbre pour ses vitraux des 13e et 14e siècles. La cathédrale est principalement romane avec une façade gothique tardive, et la grande rosace date de 1392, arborant un kaléidoscope de lumière colorée. L’une des caractéristiques les plus intéressantes est son horloge astronomique, créée par Nicolas Lippius en 1598. La cathédrale possède également une cloche remarquable (coulée en 1622) appelée “Anne-Marie de la Primatiale”, qui est l’une des plus grandes jamais fabriquées et qui ne peut être vue qu’à Lyon. Cependant, il n’est sonné que lors des fêtes catholiques.

4. Musée des Beaux-Arts de Lyon

L’impressionnant patrimoine culturel de Lyon est mis en évidence dans ce musée des beaux-arts, le plus important musée à voir à Lyon, considéré comme le meilleur musée des beaux-arts de France après le Louvre. Le musée occupe le Palais Saint-Pierre du XVIIe siècle, un ancien couvent bénédictin. Ce musée possède l’une des plus grandes collections d’œuvres d’art en Europe, comprenant des antiquités, des peintures, des sculptures et des arts décoratifs, de l’Égypte ancienne à nos jours. Le musée possède également une excellente collection de peintures impressionnistes et d’art moderne.

La qualité de la collection est exceptionnelle : on y trouve de nombreuses œuvres renommées de maîtres européens tels que Delacroix, Géricault, Rembrandt, Rubens, Poussin et Véronèse. Parmi les points forts de la collection de peintures, citons le retable médiéval et les statues baroques du réfectoire et du grand escalier.

5. Place Bellecour

La place Bellecour est une immense place, dynamique et passionnante, qui sert de principal centre d’activité à Lyon. Rejoignez les habitants et les autres voyageurs dans ce lieu de rencontre situé sur une péninsule entre les deux rivières de la ville. Admirez la statue équestre de Louis XIV qui se dresse fièrement au centre de la place, et prenez des photos des élégants bâtiments qui entourent l’immense zone piétonne.

À l’extrémité ouest de la place, vous pouvez voir la statue du Petit Prince, le célèbre conte pour enfants écrit par Antoine de Saint-Exupéry, né à Lyon. C’est un bel hommage qui montre cet écrivain et pilote légendaire assis devant sa création littéraire. En hiver, vous pouvez patiner sur la patinoire et profiter de l’atmosphère romantique de la place. Avant Noël, une grande roue est installée, ce qui constitue toujours un spectacle visuel.

6. lugdunum

Lyon est située sur le site de l’ancienne ville romaine de Lugdunum, fondée en 43 avant J.-C., qui était la capitale de la Gaule. Ce magnifique musée d’archéologie présente des objets de l’époque gallo-romaine, notamment des vases, des patelles, des mosaïques, des statues, des pièces de monnaie et des céramiques. Les antiquités exposées proviennent des fouilles de la ville de Lugdunum, aujourd’hui détruite, ainsi que des sites archéologiques romains voisins de Saint-Romain-en-Gal et de Vienne.

La collection est connue pour son ampleur et sa variété, et son point fort est la sculpture monumentale d’Hercule, ainsi que des œuvres décoratives en marbre provenant de bains antiques et une magnifique mosaïque de sol de 100 mètres carrés représentant des images liées au Dieu des océans.

Le musée s’étend également au site archéologique voisin, à environ 300 mètres du musée. Ce site abrite les plus anciennes ruines de France, dont deux théâtres romains. à Le Grand Théàtre datant de 15 avant J.-C. était le lieu de représentation des tragédies et des comédies.A L’Odéon était le théâtre des spectacles musicaux. On y trouve également les fondations d’un temple qui était dédié à la déesse Cybele. Une expérience époustouflante de ce qu’il faut voir à Lyon.

7. Fresque du Lyonnais

Ce tableau géant rassemble tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont les personnes les plus reconnues nées dans la ville. Du Petit Prince à Paul Bocuse, située quai Saint-Vincent, cette fresque de 800 mètres carrés présente 31 personnages célèbres de Lyon, avec 25 figures historiques et six figures contemporaines. La fresque a été réalisée par l’organisation Cité de la Création en 1994-1995. Lyon est considérée comme la ville des peintures murales et c’est l’une des choses les plus touristiques et les plus attrayantes à voir à Lyon.

8. Musée des Confluences

Ce bâtiment remarquable est le fleuron du tout nouveau quartier de Lyon, Confluence, à l’extrémité sud de la Presqu’île. Situé au confluent du Rhône et de la Saône, ce musée des sciences et des humanités ambitieux et futuriste – que voir à Lyon – est fait d’acier et de verre transparents et sa structure déformée est l’un des points de repère iconiques de la ville, souvent décrite comme un “nuage de cristal fait de verre, de béton et d’acier inoxydable”.

À l’intérieur, nous pouvons trouver des expositions qui offrent à chacun les clés pour comprendre la complexité de notre monde. Ce musée possède plus de 2 millions d’objets collectés sur la période allant du XVIe siècle à nos jours. La principale attraction du musée est constituée de deux squelettes de dinosaures, complets à 80 %, que vous adorerez même si vous n’êtes pas un fan de dinosaures.

9. Musée Lumière

Pour les cinéphiles, c’est ici que tout a commencé. Le Musée de la Lumière rend hommage à Louis et Auguste et présente leurs plus belles pièces dans le décor élégant de la maison familiale, entre plafonds ornementés, escaliers monumentaux et verrière du jardin d’hiver. C’est en 2002 que Dominique Pagani, alors directeur du département du développement culturel du Centre Georges Pompidou, a conçu la scénographie du parcours actuel, au gré des trois étages et des vingt et une salles ouvertes au public. Ce musée incontournable de Lyon est un bel hommage au cinématographe, la plus célèbre invention des frères Lumière. Il vous fera revivre la longue histoire des images animées, des lanternes magiques au prototype mis au point par l’un des frères pour leurs premiers essais sur papier en 1894.

Grâce à la collection d’appareils anciens rassemblée par le Dr Paul Génard et acquise en 2003, l’exposition présente des chefs-d’œuvre essentiels tels que le kinétoscope d’Edison, le chronophotographe de Demenÿ ou le Cinématographe Lumière, qui projeta les dix premiers films le 28 décembre 1895 au Grand Café à Paris, devant 33 spectateurs pour la première séance de cinéma publique payante de l’histoire du monde. Quelques semaines plus tard, les “Light Operators” ont fait le tour du monde pour filmer d’autres pays, d’autres vies. Les frères Lumière étaient ingénieux et ont développé des appareils aussi étranges que le Photorama (pour une image à 360 ° grades) ou le projecteur en relief (pour les films en 3D, bien avant Avatar).

Mais ils étaient aussi des artistes. Cette synthèse est mise en valeur dans la section consacrée à l’autre grande invention des plaques lumineuses, l’Autochrome, ancêtre de la diapositive qui offrait la réalité en couleur. L’exposition montre toute l’ingéniosité qu’il a fallu à Louis pour créer cette plaque en associant un réseau microscopique de grains de fécule de pomme de terre colorés à une émulsion noir et blanc, mais elle nous permet également d’admirer l’utilisation magistrale qu’ils ont faite de la lumière, nous donnant ainsi l’une des inventions les plus appréciées de l’humanité : le cinéma.

10. Fuente Bartholdi

C’est la fontaine la plus célèbre à voir à Lyon. Son histoire raconte que le conseil municipal de Bordeaux a organisé un concours en avril 1857 pour choisir quelle serait la fontaine centrale de la place. Le projet choisi était celui d’un jeune sculpteur de seulement 23 ans, Frédéric Bartholdi. Il a été rejeté en raison du budget élevé pour réaliser sa construction. En 1886, une autre œuvre de Frédéric Bartholdi a été inaugurée et le monde entier a été impressionné par cette ” Liberty Enlightening the World” située dans le port de New York. La renommée du sculpteur s’envole, à partir de ce moment, acquérant un grand prestige au niveau international.

C’est alors que la mairie de Bordeaux reprend contact avec Bartholdi pour reprendre le projet de fontaine. Achevée en 1888, l’œuvre a voyagé jusqu’à la salle de trente mètres à Paris pour l’exposition parisienne de 1889. Lors de l’exposition, le maire de Lyon tombe amoureux de l’œuvre et décide de l’acheter pour 100 000 francs de l’époque. Situé sur la place des Terreaux, en face de l’hôtel de ville, ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne devienne un symbole de la ville. L’œuvre, soutenue par du fer, est réalisée avec 21 tonnes de plomb pour un poids total de 60 tonnes, a une hauteur de 4,85 mètres et un diamètre de 15 mètres.

Nous espérons que vous êtes tombés amoureux comme nous de cette merveilleuse ville française, pleine de tout le charme français mais aussi berceau de l’un des meilleurs musées du monde et du cinéma, le tout avec l’impression de ses collines et de ses rivières, un paradis français que vous ne vous lasserez pas de photographier. Lequel de ces lieux à voir à Lyon vous a le plus conquis ? Si vous avez eu la chance de visiter Lyon, laissez-nous vos commentaires. Nous aimons lire vos commentaires !