Mitsa, les couches lavables en toute tranquillité

Le développement durable débarque dans le secteur des services à la personne. Toulous’Ethic a rencontré Daniel Salazar, l’un des créateurs deMitsa une jeune association qui propose aux jeunes parents un service de location, nettoyage et livraison de couches lavables, baptisé Néo change.

Aux côtés de Daniel Salazar, Martin Douçot et Pauline Dourmaux, également diplômés du Master d’Économie Sociale et Solidaire développent depuis plus d’un an le projet : “Mitsa est né de l’idée de mettre en place et de développer les enseignements du Master”, souligne Daniel.

 Des emplois non délocalisables

La toute jeune équipe de Mitsa donne une forte identité solidaire à cette nouvelle activité, avec à terme l’envie de transformer la structure en une coopérative d’intérêt collectif participant à l’insertion des personnes éloignées de l’emploi :“Nous voulons créer une structure qui s’inscrive dans la protection de l’environnement mais pour nous il est aussi important de créer des emplois non délocalisables comme pour le ramassage et livraison des langes à vélo ou le nettoyage des couches aux normes hospitalières ….« Comme il n’est pas toujours facile d’abandonner les couches jetables, l’association assure auprès des jeunes parents un accompagnement personnalisé pendant toute la durée du service . “Aujourd’hui, nous proposons à des familles témoins d’expérimenter le système de couches lavables avec un certain confort et moins d’appréhensions grâce à nos différents services de livraison et de nettoyage. »

Sarah Cluzel est une future maman volontaire pour devenir une famille test auprès de Mitsa et utiliser ce système de couches lavables.
« Pour moi tout est nouveau, parce que j’attends mon premier enfant. J’ai connu le système des langes lavables grâce à ma cousine, qui habite Lille, elle a opté pour les couches lavables parce qu’elles sont plus douces et irritent moins la peau du bébé », affirme Sarah. La jeune maman s’est décidée à passer par Mitsa par conscience écologique et pour des raisons économiques : « c’est vraiment avantageux par rapport aux coût des couches jetables. » En moyenne, les couches lavables permettent une économie de 50% par rapport aux couches jetables.

Pour les parents les plus motivés et à petit budget, Mitsa leur propose même de confectionner eux même leurs langes en coton bio/chanvre dans des ateliers couture.

 L’enjeu de la réduction des déchets

Selon Mitsa, si nous rassemblions durant une année toutes les couches usagées de Toulouse sur la place du Capitole, le tas atteindrait 10 mètres de haut sur l’ensemble de la place. En comparaison, une couche textile, lavable s’utilise environ 250 fois et se décompose en 6 mois. Les résidus rejetés dans l’environnement lors de ce processus sont peu impactant pour les sols.

Pour plus d’informations.
- Mitsa (La Maison du Velo)
- Adresse :12, Boulevard Bonrepos, 31.000 Toulouse
- Téléphone. 05 61 71 00 55
- Plus d´infos. contact@mitsa.fr

José Manuel Padilla Ruiz

Plan du site