Eco-quartier : les clés du logement écolo mais pas seulement…

Le logement, problématique numéro 1 des Français. Des citoyens portent des projets d’habitation d’un genre nouveau, inspirés des habitats écolos et collectifs très répandus dans le nord de l’Europe. Aujourd’hui, les politiques s’y mettent eux aussi, pour preuve, la multiplication des projets d’éco-quartiers en France : (Grenoble, Rennes, Lyon, Narbonne etc..) Midi-Pyrénées ne fait pas exception. Dans ce dossier, nous ferons un petit tour d’horizon de ces nouveaux mode de logement entre habitat coopératif et éco-quartiers…

 

Sommaire
  • Eco-quartier : l’art de (…)
  • Les projets citoyens : (…)

Dans l’agglomération Toulousaine, Blagnac accueille depuis cette année le premier éco-quartier de Midi-Pyrénées, sur la ZAC Andromède. Modes de déplacement doux et transports en commun, préservation de la qualité naturelle du site, optimisation de la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie et même un tiers de la surface est réservé aux espaces verts et de loisirs ! Les 210 ha abritent près de 4000 logements certifiés « habitat et environnement », dont 20% de logements sociaux pour assurer la mixité sociale. Déjà près de la moitié des logements sont en vente, l’opération devrait durer jusqu’en 2011.

[ Cet écoquartier fera l’objet d’un article spécifique, à lire bientôt, sur Toulous’Ethic]

Précurseur, mais suivie de près par d’autres villes de l’aire Toulousaine. A Ramonville, dans le cadre de la réhabilitation de la copropriété des Floralies, un éco-quartier de 20 ha devrait voir le jour.

A Toulouse, pas moins de deux éco-quartiers sont actuellement à l’étude. L’un de 3 ha sur la zone de La Salade (Métro Barrière de Paris), l’autre, plus ambitieux concernerait la zone de la Cartoucherie.