Une entreprise gersoise met le développement durable à portée de clic

Pour eux le développement durable : rien de plus concret, ils en ont fait leur métier. David Desguin et Isabelle Orain, associés d’Act21, leur toute nouvelle entreprise créée il y a moins d’un an. Lui était développeur de logiciels dans le secteur financier, elle travaillait dans la formation. Une envie de concilier travail et engagement personnel fait qu’en quelques mois ils s’installent dans leur Gers natal et conçoivent un logiciel informatique prêt à révolutionner le monde du développement durable.

 

JPG - 520.1 ko
Logiciel Via2D

« Il existe beaucoup d’outils théoriques et de méthodologies pour la mise en place d’agenda 21, mais tous sont complexes et fastidieux » explique le jeune créateur, « Si l’on ne possède pas les outils nécessaires à l’analyse des données collectées et des résultats, quelle pérennité ? Notre logiciel permet plus d’efficacité dans l’analyse et donc une mise en place et un suivi plus serein des agenda 21 » Ainsi, après deux années de recherche, Via2D fait son entrée sur le marché comme tout premier logiciel de conduite et d’évaluation de projets de développement durable.

 Comment ça marche ?

JPG - 216.1 ko
Lociel Via2D

L’équipe est partie du terrain en collaboration avec le conseil général du Gers (qui lance son Agenda 21) et la mairie de Toulouse, pour élaborer un outil sur mesure. Via2D peut fonctionner en réseau, pour que chaque service puisse entrer directement ses données (qualité de l’air, tri des déchets …) et les partager. Le logiciel propose des indicateurs précis, des tableaux de bord, un planning intégré etc. permettant d’évaluer à diverses étapes la progression du projet, l’efficacité des multiples actions mises en œuvre. « Notre outil est entièrement personnalisable, reste l’interprétation des données. » L’utilisateur peut en quelques clics, associer objectifs et indicateurs, suivre l’exécution des actions et établir l’évaluation quantitative, qualitative et financière du projet.

Pour apprendre à maîtriser l’outil, le client suit deux jours de formation, mais ensuite, David et Isabelle ont imaginé le logiciel dans un esprit « collaboratif ». « Nous avons souhaité intégrer les clients dans le développement du logiciel. Nous restons à l’écoute de leurs besoins, récoltons leurs renseignements, puis nous mettons à leur disposition des mises à jour gratuites du logiciel. » soulignent les deux concepteurs.

 Combien ça coûte

JPG - 11 ko
Lociel Via2D
Tableau de bord
JPG - 148.4 ko
Tableau de bord – Via2D

Tout dépend de l’utilisation que le client souhaite en faire. PLes tarifs évoluent en fonction d’une installation sur un poste seul ou sur multipostes en nombres illimités. Au-délà de la première année, l’utilisateur doit également s’acquitter d’un contrat de maintenance, grâce auquel il bénéficie d’un soutien technique en ligne.

 Un marché en train de naître

Jusqu’à présent, chaque collectivité territoriale « bricolait » son propre outil de suivi. Act21 en est certain, Via2D permet un gain de temps considérable et surtout une meilleure communication autour d’un Agenda 21, qui paraît encore opaque à certains. Mais la grande surprise, pour cette jeune société, vient du secteur privé. De nombreuses entreprises se sont déjà déclarées intéressées par ce nouveau logiciel. D’ailleurs, le premier client de l’entreprise gersoise est Gaz de France. D’autres acteurs du secteur privé se sont rapprochés de nos deux concepteurs et s’ajouteront aux acteurs du secteur public déjà séduits : la communauté de communes de Port-Jérôme et la communauté d’agglomération de Dieppe Maritime. « Nous l’avons créer pour les projets d’agenda 21, mais aujourd’hui on se rend compte que ce logiciel s’adapte à toutes les démarches de développement durable », se réjouit le jeune entrepreneur.

Alors que de nombreuses entreprises entament une démarche de développement durable, et que toujours plus de collectivités lancent leur Agenda 21, d’un marché de niche aujourd’hui, il pourrait très rapidement prendre une ampleur presque inespérée. D’autant plus qu’il peut être traduit rapidement dans toutes les langues et pourrait séduire au-délà des frontières de l’hexagone.